Biographie

Bonjour !
Et bienvenue dans mon blog.
Je m’appelle Dounia Benslimane et je suis très heureuse de me présenter à vous.

En 2004, j’ai obtenu mon doctorat en médecine générale à la faculté de médecine de Casablanca. Vous me direz : « Mais qu’est-ce que cela a à voir avec l’action culturelle ?! ». 

La réponse toute simple est « Absolument rien ».  

Je suis née à Casablanca en 1977 et y ai vécu jusqu’à l’âge de 3 ans. Je n’y ai pas grandi mais j’y suis retournée en 1995 pour mes études supérieures. Casablanca, l’art-déco, l’avant-garde, le dynamisme culturel, la diversité, la mixité, l’ouverture, la modernité…Mais aussi beaucoup de problèmes. Ma fascination pour cette ville m’a menée à vouloir contribuer à son développement alors j’ai rejoint Casamémoire, l’association qui défendait alors le patrimoine architectural moderne de la ville par diverses actions. C’était le début de mon aventure avec l’action culturelle, voire l’activisme culturel, qui a commencé en 2008. Mon premier pas vers la culture. Celui qui m’a menée à la gestion de lieux et d’organisations culturels. Puis aux politiques culturelles. Puis à l’action culturelle comme outil de changement social. Puis aux droits humains, à la liberté d’expression, à la redevabilité, à la participation citoyenne, etc. 

En 2010, j’ai accompli un pas supplémentaire qui sera décisif pour la suite de ma carrière, en créant – avec d’autres militants associatifs et acteurs culturels – Racines, association pour la culture et le développement au Maroc et en Afrique. Racines a rejoint dès son lancement le réseau panafricain Arterial Network, en tant que chapitre national marocain. Un an plus tard, je quitte mon poste de manager médical au sein d’un grand laboratoire pharmaceutique de la place, pour entrer définitivement – et professionnellement – dans le monde de la culture. D’abord en tant que directrice de la Fondation des arts vivants, puis en tant que coordinatrice de la Fabrique culturelle des anciens abattoirs de Casablanca, puis en tant que secrétaire régionale d’Arterial Network pour l’Afrique du Nord. En 2013, les responsabilités au sein de Racines deviennent de plus en plus prenantes et nécessitent une réelle équipe de management et un travail quotidien. Je prends donc la direction exécutive de l’association, après en avoir été la trésorière pendant 3 ans. J’ai géré ses projets, ses finances, son équipe, la relation avec les partenaires et bailleurs de fonds, la presse et le reste. Je n’ai plus quitté ce poste, jusqu’à la dissolution de l’association en avril 2019. Mais ceci est une autre histoire…

Enfin, pour celles et ceux qui se posent la question de ma formation, j’ai appris tout ce que je sais sur le tas, jour après jour, au contact de celles et ceux qui avaient plus d’expérience que moi et qui m’ont coachée généreusement. Dans la plus pure tradition du compagnonnage. J’ai aussi suivi une formation et obtenu, en 2014, le Diplôme Européen d’administration de projets culturels de l’Association belge Marcel Hicter pour la démocratie culturelle. 

En 10 ans, j’ai eu le plaisir de faire partie de plusieurs organisations nationales et internationales.  Je suis actuellement Présidente du Réseau des politiques culturelles africaines (ACPN), Secrétaire générale et membre du Conseil d’Administration du Fonds Roberto Cimetta pour la mobilité et membre de l’Assemblée Générale de The Festival Academy.  En tant que lauréate du Diplôme européen de Marcel Hicter, je fais partie d’Oracle, le réseau des diplômés, dont j’ai été membre du Bureau en 2014-2016. Je préside également l’association marocaine The Minority Globe depuis 2018. 

Je collabore avec l’ONG de défense de la liberté artistique Freemuse depuis septembre 2019, en tant que Consultante régionale pour la région MENA et l’Afrique.

J’ai été sollicitée pour faire partie de quelques jurys (Prix Orange du livre africain, Disrupt, etc.) et comité d’experts (Arab Fund for Arts and Culture, Fonds Roberto Cimetta, etc.), ainsi qu’à participer à une multitudes de rencontres au Maroc et à l’international, sur différentes thématiques en relation avec les politiques culturelles, en tant qu’intervenante, modératrice ou participante.

Read my biography in English here.